• Moi

    j'étais la assis depuis plus d'une heure regardant sur ce banc froid la foule qui dans son mouvement de vague déferler dans les rues tel un tsunami. chaleur accablante, me laissant dorer ma chaire. puis en face de moi vins s’installer une jeune demoiselle ce posant timidement et délicatement sur ce banc. Elle regardais, démantelé la foule de ses yeux noisettes tranchants comme à la recherche de quelqu'un. Une légère brise venais glisser dans ses boucles châtaigne qui couvraient un long fils rouge enfuis discrètement dans ses oreilles pour descendre le long de son chemisier blanc au col légèrement ouvert de deux boutons pour finir sa chute sur sa jupe de dentelle blanche et noir lui couvrant ses jambes jusqu'au genou ou les collant fin, de reflet satin jouant avec le soleil prenait la succession jusqu' a ses pieds chaussaient de petite ballerine simplement noir. Toute ces couleur clair faisait ressortir sa pâleur prononcée juste un legé rouge sur ses lèvres venais égailler le tout ,

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :