• Papillon

    J'étais perdu dans mes pensés,

    Mais tout innoscence ma transperçé,

    Cette nuit j'ai révé de toi lorsque j'ai versais

    mes larmes chantonnant une lourde poésie,

    tu n'est pas comme tout les autres qui se cachent deriere leur hipocrisie,

    Tes ailles se battent contre le vent avec frénésie,

    Mais insoucsient tu butine de fleur en fleur

    Cependant que fais tu à cette heure,

    à butiner mes pleurs ?

    aux passages, de tes voiles palpitantes,

    de ta couleur flamboyante ,

    mes peines s'embrasent mais restent sanglantes.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :