• Textes

    Voici une rubriques comportant mes textes de tout les jours

  • La vérité

                   

    Je me suis piégée toute seule. Je dois me rendre à l’évidence je ne peux plus me voiler la face, j’ai fait une erreur…encore… Pour pas changer. Voilà que je me retrouve avec moi-même. Je suis dans une pièce blanche, enfin à la base elle l’était, Un hôpital Psychiatrique ? Non je vous rassure je ne suis pas plus folle que vous, sauf si pour vous la folie relève de la vérité que vous cachez derrière vos mensonges. Quelqu’un m’as dit un jour « Le pire des mensonges est de se mentir à soit même »  dites-moi qui ne s’est pas déjà menti ? Moi a un moment je l’ai fait tous les jours, pour fuir les blessures de la vie, mais j’ai fatigué… et la vie m’a giflée, et telle un animal blessait, comme ce loup noir en face de moi, je me suis braquée, pour éviter de blessait d’autre personne par ma haine, pour éviter la vengeance j’ai recommencé à fuir, mais Mon être est divisé et aujourd’hui par les actions contradictoires des deux instincts  je me suis piégée moi-même et me retrouve donc dans cette pièce froide, blanche en compagnie de ce loup noir. A de nombreuse reprises le loup et moi nous sommes battus, ainsi teintant contre mon grés cette pièce de rouge. Il n’y avait aucune échappatoire come il n’y en a toujours pas, le haut plafond, détient notre seul source lumineuses depuis des jours, cette lumière crue fait ressortir beaucoup plus les taches sur les murs salies. La bête, elle est grande imposante bien couverte de poil noir luisant, mais quelque peu dérangé par cis par la, par quelques blessures de guerres. Je veux sortir de cet endroits, ou au moins que le loup sorte, je suppose qu’il n’a rien demandé. Pourquoi se jette-t-il sur moi comme ça je lui ai rien fait, ce qui est spécial lors de nos luttes, c’est qu’il n’est pas plus fort que moi, parce que sinon ça ferai longtemps qu’il m’aurait transformé en steak. Je me demande encore combien de jour cette mascarade va encore durer. J’ai juste un couteau à ma disposition, mais je ne veux pas l’utiliser contre le loup alors dans les murs, je grave, je grave comme pour raconter a personne ce que je vis tous les jours avec ce loup à mes coter mais j’ai quelque temps à rattraper. Commençons par les premiers jours. 


    votre commentaire
  • J'étais perdu dans mes pensés,

    Mais tout innoscence ma transperçé,

    Cette nuit j'ai révé de toi lorsque j'ai versais

    mes larmes chantonnant une lourde poésie,

    tu n'est pas comme tout les autres qui se cachent deriere leur hipocrisie,

    Tes ailles se battent contre le vent avec frénésie,

    Mais insoucsient tu butine de fleur en fleur

    Cependant que fais tu à cette heure,

    à butiner mes pleurs ?

    aux passages, de tes voiles palpitantes,

    de ta couleur flamboyante ,

    mes peines s'embrasent mais restent sanglantes.

     


    votre commentaire
  • la vie est une addition de teste pour savoir si vous etes capable de continuer, alors pourquoi faut t'ils que des personnes ce permettent en plus de rajouter des testes alors qu'il n'en a pas lieux d'en créer. mais evidement certaines personnes sont trop craintives et au lieux de regarder ce qui semble tout bonnement évident, ils se voile la face , ou joue la carte de la securité alors qu'ils sont loin de se douter qu'en agissant de la sorte ils rajoute eux meme une source de problème au lieux d'en apporter une solution.


    votre commentaire
  • On apprend en faisant des erreurs, la perfection n'éxiste pas, et c'est cette imperfection qui fait le charme de l'ensemble.


    votre commentaire
  • la confiance est la chose la plus précieuse que tu puise confier à quelqu'un si une personne ne sait pas en prendre soin alors elle n'a pas a recevoir de l'attention de ta part...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique